Des Afghans de Dijon ont publié le communiqué suivant.

La liste de 5000 victimes afghanes a été ignorée par la presse en France

Des Afghans de Dijon ont publié le communiqué suivant.

Parmi des dizaines de milliers de victimes, la liste de cinq mille noms qui a récemment été publiée par l’Organisation néerlandaise des enquêtes sur les crimes de guerre (Openbaar Ministerie), vient nommer une partie des victimes exécutées par le gouvernement du PDPA (Parti prosoviétique) durant la période sombre qui a suivi son accession au pouvoir par un coup d’Etat en 1978.

Beaucoup d’Afghans ont trouvé dans cette liste les noms de leurs pères, frères, membres de leur famille et amis disparus. Ainsi, partout, nombre de familles ont pu, enfin, faire une cérémonie de deuil.

A Dijon, en mémoire de ces 5000 victimes, les familles afghanes et leurs amis ont pu assister, le samedi 16 novembre 2013, à une cérémonie de recueillement organisée par la famille d’Ashraf Yaqoub, un jeune professeur emprisonné en septembre 1979 à Kaboul dont personne n’avait plus de nouvelles depuis mi-décembre 1979 et qui figure sur cette liste à la page 139.

Les medias français, dans le pays des droits de l’Homme, avaient à cette période, soutenu le peuple afghan contre ce régime totalitaire. Aujourd’hui, pas une seule ligne sur la publication de cette liste de victimes d’un régime dictatorial, dont la parution a suscité un vif émoi dans de nombreux pays.

Quel contraste dans le traitement de l’information en France et dans la presse mondiale !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s